Christophe Le Bot

  • Navigation rapide
Pratique de la conception numérique

Derniers commentaires

  • Test d’interface : paiement d’amendes en ligne
    • Rovellotti Olivier | Ce site est un véritable cauchemar UX Excellent article http://www.natural-solutions.e u/
    • Julien | Pour info, mon e-numero etait sur le cote gauche, ecrit verticalement, sans aucun label.
  • Agence web ou SSII : que choisir ?
    • Rovellotti Olivier | La limite n’est plus aussi claire qu’avant effectivement et les différence de prix sont du l’ordre du *10. Généralement les équipes dans les agences sont plus...
  • Une excellente thèse sur Simile Exhibit
    • Olivier Rossel | Bonjour. Malgre les annees, avez vous toujours en memoire vos usages d’Exhibit? Je serais ravi d’en discuter avec vous. Cordialement, Olivier Rossel.
  • Utiliser le planificateur de tâches OVH (crontab) avec PHP
    • Max | Bonjour, comme faire pour appeler une version de PHP qui n’est plus proposée par défaut dans le manager ? J’essaie de lancer un cron avec php 5.3 mais le log affiche No such file...
 

Archives
novembre 2007

Cryptage MD5 réversible ? Indirectement, oui !

Le cryptage de mots de passe par MD5 est sans doute la mesure de sécurité la plus utilisée par les développeurs. Son intérêt : crypter une chaîne de caractères, sans avoir la possibilité mathématique de faire l’opération inverse. Enfin presque…

Depuis 2004, on sait que MD5 n’est plus très sûr. Cependant, casser cet algorithme n’est pas à la portée de tout le monde. Aucun risque pour vos bases de données utilisateurs ? C’est sans compter sur les bases de hash MD5. Leur but : stocker des chaînes de caractères et leur hash. Comme les utilisateurs entrent souvent des mots communs ou connus, il est très simple d’interroger ces bases pour obtenir la liste des chaînes de caractères compatibles avec un hash MD5. GData en est un exemple particulièrement efficace et complet.

Vous voulez connaître le mot de passe caché derrière le hash MD5 fe01ce2a7fbac8fafaed7c982a04e229 ? Le voici en 1/10e de seconde : demo. Et celui-ci, assez fréquent dans les bases mal paramétrées : 21232f297a57a5a743894a0e4a801fc3. C’est admin !

Il est temps de changer de méthode de cryptage…

Source : Nexen