Christophe Le Bot

Pratique de la conception numérique

Naviguer dans les graphes, un défi pour la conception d’interfaces ?

Le web sémantique est à la mode. Cette nouvelle « découverte » des notions fondamentales de l’informatique (le web est jeune, qu’il en soit pardonné…) entraîne une évolution des interfaces, à commencer par celles qui facilitent la compréhension et la manipulation de graphes de données.

Exemple avec le site dédié à l’exposition Design and the Elastic Mind du MoMA.

Interface du site web Design and the Elastic Mind
Interface du site web Design and the Elastic Mind.

L’interface (réalisée en Flash) permet de naviguer d’un article à un autre, grâce aux liens typés affichés sur chaque article sélectionné. L’idée est intéressante et l’aspect très réussi, mais l’ensemble manque d’efficacité (la destination d’un lien est imposée et la représentation mentale de l’ensemble est difficile).

Finalement, malgré son âge (7 ans), je trouve Kartoo plus efficace pour naviguer d’une information à l’autre, via leurs relations intrinsèques (même si ces dernières sont déduites de l’indexation des sites et ne gèrent ni l’orientation, ni la composition). Je l’utilise régulièrement quand un moteur « classique », comme Google, ne peut affiner une recherche floue.

Exemple de résultat Kartoo
Exemple de résultat de recherche avec Kartoo.

Autre approche, Visuwords qui tente de typer fortement les relations entre les données. Le résultat est exhaustif, mais, au-delà d’un item (ce que ne fait pas Visuwords), sa lecture nécessite du temps et un effort intellectuel important.

Visuwords
Recherche d’un mot dans le dictionnaire Visuwords.

Malgré le degré de finition de ces quelques exemples (et de tant d’autres glanés sur le web), je reste encore sur ma faim. Est-ce si difficile de concevoir une interface efficace pour naviguer dans des graphes complexes de données ? Je finis par le penser. A croire que notre (mon) cerveau n’a pas naturellement vocation à maîtriser ce type de représentation de l’information qui nous semble pourtant si intuitif…

Au bout du compte, j’en viens à me demander si la manipulation de graphes ne devrait pas être la chasse gardée des machines. Twine semble parfaitement tirer profit de cette approche.

Graphe de données Twine
Un graphe Twine… que l’utilisateur ne verra jamais !
Interface de Twine
L’interface de Twine, simple et pertinente.

1 commentaire

Auteur
Christophe
Date de publication
23 mars 2008 à 14h18

Read Write Web donne une liste d’exemples intéressante et longue ! Je reviendrai sûrement sur son contenu.

Voir The Best Tools for Visualization sur Read Write Web.


* Informations obligatoires