Christophe Le Bot

  • Navigation rapide
Pratique de la conception numérique

Derniers commentaires

  • Test d’interface : paiement d’amendes en ligne
    • Rovellotti Olivier | Ce site est un véritable cauchemar UX Excellent article http://www.natural-solutions.e u/
    • Julien | Pour info, mon e-numero etait sur le cote gauche, ecrit verticalement, sans aucun label.
  • Agence web ou SSII : que choisir ?
    • Rovellotti Olivier | La limite n’est plus aussi claire qu’avant effectivement et les différence de prix sont du l’ordre du *10. Généralement les équipes dans les agences sont plus...
  • Une excellente thèse sur Simile Exhibit
    • Olivier Rossel | Bonjour. Malgre les annees, avez vous toujours en memoire vos usages d’Exhibit? Je serais ravi d’en discuter avec vous. Cordialement, Olivier Rossel.
  • Utiliser le planificateur de tâches OVH (crontab) avec PHP
    • Max | Bonjour, comme faire pour appeler une version de PHP qui n’est plus proposée par défaut dans le manager ? J’essaie de lancer un cron avec php 5.3 mais le log affiche No such file...

Sommaire de la page

 

Archives
avril 2009

Oracle acquiert Sun

Oracle acquiert Sun

Le rachat de MySQL par Sun était déjà un événement pour moi l’an dernier. Alors je ne sais plus quels mots utiliser après le rachat de Sun par Oracle aujourd’hui…

Sachant comment finissent les entreprises qui passent entre les mains d’Oracle, il reste une sacrée incertitude sur certains projets (Java et MySQL pour commencer).

Virage stratégique pour Magento

Les choses avancent chez Varien et l’avenir de Magento se précise. Aujourd’hui, Varien a présenté à ses partenaires ses objectifs et le nouveau programme de partenariat (le troisième en un an). Changement radical ! Je ne vais pas tout dévoiler, c’est à Varien de le faire publiquement, mais un certain nombre d’intégrateurs vont devoir revoir leur stratégie de développement e-commerce autour de Magento. Rien que ça…

Magento Enterprise Edition arrive. Cette version propriétaire et payante (chère pour beaucoup mais abordable quand on regarde la concurrence directe) était prévue depuis l’origine, mais on en connait maintenant le contenu et les points forts (qui seront eux aussi dévoilés par Varien). La surprise vient du nouveau programme de partenariat, complètement revu autour de cette version.

3 niveaux (au lieu des 4 existants) définiront la capacité des intégrateurs à mettre en oeuvre cette version sur laquelle Varien compte beaucoup. Un donnant-donnant qui place la barre très haut ! Les partenaires seront de fait plus solides, autour d’un éditeur qui sera de fait plus impliqué.

Qu’en sera-t-il de la communauté Magento, centrée autour de la version open source et qui a fait le succès du buzz autour de Magento ? Varien tient à nous rassurer sur le sujet : la version open source s’appuiera sur les mêmes fondamentaux que la version Enterprise et en même temps (un peu à la SugarCRM sans doute). Reste à savoir comment seront réparties les contributions entre version libre et version propriétaire.

De mon côté, je vais devoir mesurer les conséquences de ces changements sur notre activité :

  • Peut-on encore vendre des projets Magento ? La question se pose légitimement. Avec des budgets moyens de plusieurs dizaines de k€, je suis sûr que oui, mais ça se mesure quand même !
  • Vers quel niveau de partenariat s’orienter ?
  • Comment structurer les offres autour des deux versions ?
  • Comment intégrer le coût annuel des licences ?
  • Comment assurer le service de garantie de la version commerciale ?
  • Comment définir les critères de sélection de la version libre ou de la version commerciale ?
  • Doit-on vendre à Varien notre expertise métier quand elle est intégrée dans la version commerciale seulement (la fameuse différence entre contribution et prestation) ?
  • etc.

Beaucoup de questions, donc. Ensuite, viendra le temps des retours. Varien a beaucoup insisté sur la nécessité d’avoir un feedback de ses partenaires sur le sujet. Je pense que cela n’a jamais été aussi nécessaire qu’aujourd’hui. Chacun peut et doit y trouver son compte.

Si ce virage est bien pris, Varien aura définitivement orienté Magento sur des marchés à gros potentiels. Le risque est peut-être de voir les petites agences et freelances s’orienter vers des solutions plus légères. Nous le sentions depuis un certain temps, mais ça se confirme d’un coup.