Christophe Le Bot

  • Navigation rapide
Pratique de la conception numérique

Derniers commentaires

  • Une excellente thèse sur Simile Exhibit
    • Olivier Rossel | Bonjour. Malgre les annees, avez vous toujours en memoire vos usages d’Exhibit? Je serais ravi d’en discuter avec vous. Cordialement, Olivier Rossel.
  • Utiliser le planificateur de tâches OVH (crontab) avec PHP
    • Max | Bonjour, comme faire pour appeler une version de PHP qui n’est plus proposée par défaut dans le manager ? J’essaie de lancer un cron avec php 5.3 mais le log affiche No such file...
    • Christophe | @absolument Merci pour ces précisions. Je n’ai pas mis en place de tâches cron récemment, mais j’ai reçu quelques notifications étranges d’OVH il y a quelques...
  • Récupérer le dernier auto-incrément MySQL avec PHP
    • Thy | Sujet toujours *très* utile en 2015 ! Je réponds à Serge tsimba qui récupère un « Resource id ». (Et à tous ceux qui ont le même souci mais qui ne le disent pas) :)...
  • Régler l’heure de serveurs virtuels sous Debian
    • Ares_XL | Il semble que sur Débian la commande « tzconfig &ra quo; soit dépréciée et remplacée par : « dpkg-reconfigure tzdata » elle donne accès à une...
 

Comment éviter un double référencement

Un internaute est un être précieux… mais volatile. Il suffit d’un détail pour que votre site passe aux oubliettes.

Dans la « top list » des petits trucs qui agacent : l’obligation d’entrer « www. » dans la barre d’adresse du navigateur pour accéder à un site. Quatre caractères qui n’apportent aucune information particulière, sauf celle de définir un site web (ce que l’on sait déjà puisqu’on utilise le protocole HTTP). Heureusement, la plupart des sites propose un accès via leur domaine seul (exemple.com) ou avec l’adresse complète (www.exemple.com).

Cependant, aux yeux des moteurs d’indexation, il s’agit de deux sites différents. Votre contenu sera donc diluer dans les index des moteurs de recherche. De même, les liens vers votre site ou son clone diminueront le « poids » de vos pages web (le fameux « page rank » de Google, par exemple).

Pour conserver l’avantage d’une adresse courte et éviter le double référencement, il suffit de placer ces lignes dans le fichier .htaccess situé à la racine du site :

RewriteEngine On
RewriteCond %{HTTP_HOST} !^www\.exemple\.com [NC]
RewriteRule (.*) http://www.exemple.com/$1 [QSA,R=301,L]

Cette règle de réécriture permettra au serveur de rediriger les visiteurs (et les moteurs d’indexation) vers l’adresse complète (www.exemple.com).

Pourquoi ne pas en profiter pour faire l’inverse, à savoir simplifier l’adresse en redirigeant vers le domaine seul ? Parce que la norme impose de garder « www » comme adresse principale d’un site web. Internet et les noms de domaines existaient bien avant le web (les premiers domaines en « .com » ont été achetés en 1985, cinq ans avant la naissance du web) et servent à d’autres services internet (messagerie, transferts de fichiers, surveillance réseau).

L’internet rapide et permanent

L’internet rapide et permanent

A l’occasion d’un petit nettoyage salutaire de mes archives, j’ai retrouvé une adresse un peu vite oubliée. Il s’agit du site « L’internet rapide et permanent » de Christian Caleca.

Au sommaire, des dossiers complets sur les réseaux, leur sécurité, les protocoles, les services les plus courants, les technologies de transmission, etc. La richesse et la clarté du contenu sont exemplaires.

Ce site est à classer dans les indispensables. Un grand merci à Christian Caleca pour cet excellent travail de pédagogie et de vulgarisation.